Accueil

             
             
   
Chez Élevage de Rouboy, où l’Épagneul breton est roi depuis 1987
   
       
             

L’affixe de Rouboy est né de la combinaison des noms des deux propriétaires, soit Ginette Rouleau et Alain Boyer. C’est en 1987, le 2 juillet précisément que naissait notre première portée de bretons issus de Muscat de Rouboy et Whig dit « Ripe de Rouboy. »

En effet, une lice de 11 chiots partant du marron et blanc rouan, au tricolore marron, orange et blanc et une seule orange et blanc « Orée de Rouboy. » Celle-ci fut sélectionnée comme reproductrice, tant pour la couleur (seule reconnue à l’époque par les puristes de la race) que pour ses qualités naturelles. C’était la sage-hardi !

Au fil des années, Élevage De Rouboy a augmenté son pool génétique en prenant soin d’y introduire des sujets sélectionnés en premier lieu pour leur désir de plaire. À cette fin, des géniteurs ont été importés principalement, et le sont toujours, de la Bretagne : «le berceau de la race.» Vous retrouverez donc dans le pedigree des chiots « de Rouboy» les affixes suivants : Bili Gwen, Cornouaille, Isle de Callac, Kerveilllant, Kéranlouan, Saint-Tugen, Sous les Viviers et Val des Rousses.

En ce qui a trait aux propriétaires, Madame Ginette Rouleau Boyer, en plus de s’occuper de l’élevage comme tel, est aussi entraîneur professionnel et juge du Club Canin Canadien pour les épreuves de chasse pour chiens d’arrêt (Field Dog Tests).

Monsieur Alain Boyer agit à titre d’administrateur et producteur des oiseaux (colins de Virginie)qui servent à l’entraînement des chiens pour la chasse.

 

    Ripe…de bois…de Rouboy. Ma première génitrice, qu’on surnommait ainsi lorsqu’elle décidait de faire à sa grande tête. Merci Ripe de m’avoir si bien servie et aujourd’hui encore puisque tes gènes sont encore présents dans bon nombre de mes géniteurs. Je pense à Athos, dont tu es la grand –mère, à qui tu as transmis cette sûreté de nez alliée à une certaine forme d’intelligence «associative» sans oublier cette passion de la chasse et à Gaïa, cette démarche tête haute avec un grand nez mais qui ne semble jamais pressée, l’air de dire : Y’a pas de presse. Je sais où est le gibier et J’y arriverai en temps et lieu.»  
               
               
               
© Rouboy 2007
Historique
Élevage
Géniteurs
Chiots
Champions
Portées
Contact